Chaque nuit, l'horticulteur rêve de serres de pins

Le maniement réitéré des fonds multiplie les mouvements de caisse

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

À la vue des Nippons, la Chine se souleva

Kevin

La jeune fille rêve de site de banlieue

Les aviateurs n’ont plus besoin de piquer pour crever le mur du son

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

L’épicière ajoute un quart à son dû

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Le jardinier a des pieds de choux

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Les fillettes s’amusent au pont de Malines

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Ce cas de Corée me turlupine

Contrepèterie citée par Dominique Strauss-Kahn, alors Ministre de l’Economie et des Finances, lors d’une intervention à l’Assemblée Nationale en 1997. A l’origine, cette contrepèterie est issue du recueil de Louis Perceau, La Redoute des Contrepèteries (1934).

Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn : « Ce cas de Corée me turlupine » (crédit photo: DiviFilius)