Sabine adore les prunes

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Entendez résonner l’écho harmonieux de la flûte

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Écoutons la chorale des mineurs

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

L’écuyère se plaint que le mouton de sa botte est trop dur

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Mettez donc vos livres sur mon ombrelle

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)

Tu ne peux te passer de vaccin dans les régions où tu es

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)