L'assassin est démasqué par la couleur de ses douilles