Mettez donc vos livres sur mon ombrelle

Louis Perceau (La Redoute des contrepèteries – 1934)